LE STRESS ET L’IMMUNITÉ

STRESS AND IMMUNITY

 

4 décembre 2016

 

Imaginez-vous terminer votre dernier examen de la session ou votre dernière journée de travail avant vos deux semaines de vacances du Temps des Fêtes. Vous avez fait de beaux plans pour prendre soin de vous, et passer du temps de qualité avec vos amis et votre famille. Vous vous sentez fier d’avoir traversé cette période chargée avec aisance et pensées positives. Vous avez bien géré votre stress et vous ne vous sentez pas fatigué comme les années précédentes. Votre productivité a été bonne si ce n’est pas meilleure que d’habitude. Et vous serez même surpris de ne pas attraper ce rhume qui vous guette habituellement à cette période de l’année. Qu’avez-vous fait de différent?

 

Dans notre société, le stress est souvent un état d’esprit causé par la peur. La peur de ne pas être à la hauteur, de ne pas être assez. Nous oublions ce que nous voulons profondément pour ce que nous imaginons ce que la société désire de nous. Et cela crée un grand stress jusqu’au niveau cellulaire. Parce que nous ne respectons pas notre propre rythme. Nous rejetons nos propres besoins. Nous ne nous laissons pas vivre notre individualité, tout simplement. Et tout cela à cause d’une idée que nous nous créons et à laquelle nous nous attachons!

 

Au niveau physiologique, le cortisol (une hormone du stress) diminue les globules blancs circulants dans notre corps, ce qui rend le combat contre les virus, les bactéries et les parasites plus ardus pour notre système immunitaire. Le cortisol affecte également notre humeur en diminuant notre taux de sérotonine et de dopamine, deux importants neurotransmetteurs responsables du bien-être dans le cerveau. Le stress chronique augmente même l’inflammation systémique, ce qui peut mener aux maladies chroniques telles que le diabète de type 2, la fibromyalgie, les maladies cardiovasculaires ou le cancer.

 

La vie ne serait-elle pas plus facile si nous laissions tomber toute cette pression illusoire? À quel point vous sentiriez-vous plus détendus? Comment votre vie changerait-elle?

 

Imagine yourself finishing your last exam or your last day of work before your 2-weeks vacations for the Holidays. You’ve made exciting plans to enjoy quality time with yourself, your amazing friends and loving family. You feel proud of yourself to have gone through this challenging period with ease and a positive mind. You’ve managed your stress well and don’t feel as tired as the years before. You performed well if not better than usual at work or school. And, surprise, you will not get that flu that usually awaits you in this period of the year. What did you do differently?

 

In our society, stress if often a state of mind caused by fear. Fear of not being good enough, of not being enough. We lose track of what we really want for what we imagine society wants from us. And that creates great stress deep in our cells. Because we are not respecting our own rhythm. We are rejecting our own needs. We are not letting ourselves simply live. For the sake of an idea that we create and attach ourselves to it!

 

On a physiological level, cortisol (a stress hormone) suppresses white blood cells circulating in our body, making it more difficult for us to fight viruses, bacteria, fungi… It affects our mood by lowering serotonin and dopamine levels, two very important neurotransmitters responsible for happiness and mood balance in the brain. Chronic stress also upraise inflammation which can lead to chronic diseases such as diabetes, fibromyalgia, heart disease and even cancer.

Wouldn’t life be easier if we would just let go of all this illusionary pressure? How much more relaxed do you think you would be? How would your life be different?

 

© KARINE MOUSSEAU 2017 | Tous droits réservés | Plan du site | Photos : Antoine La Rochelle, Antoine Del Bello | Webdesign / Conception graphique : Jessica RICHER

LE STRESS ET L’IMMUNITÉ

STRESS AND IMMUNITY

 

4 décembre 2016

Imaginez-vous terminer votre dernier examen de la session ou votre dernière journée de travail avant vos deux semaines de vacances du Temps des Fêtes. Vous avez fait de beaux plans pour prendre soin de vous, et passer du temps de qualité avec vos amis et votre famille. Vous vous sentez fier d’avoir traversé cette période chargée avec aisance et pensées positives. Vous avez bien géré votre stress et vous ne vous sentez pas fatigué comme les années précédentes. Votre productivité a été bonne si ce n’est pas meilleure que d’habitude. Et vous serez même surpris de ne pas attraper ce rhume qui vous guette habituellement à cette période de l’année. Qu’avez-vous fait de différent?

 

Dans notre société, le stress est souvent un état d’esprit causé par la peur. La peur de ne pas être à la hauteur, de ne pas être assez. Nous oublions ce que nous voulons profondément pour ce que nous imaginons ce que la société désire de nous. Et cela crée un grand stress jusqu’au niveau cellulaire. Parce que nous ne respectons pas notre propre rythme. Nous rejetons nos propres besoins. Nous ne nous laissons pas vivre notre individualité, tout simplement. Et tout cela à cause d’une idée que nous nous créons et à laquelle nous nous attachons!

 

Au niveau physiologique, le cortisol (une hormone du stress) diminue les globules blancs circulants dans notre corps, ce qui rend le combat contre les virus, les bactéries et les parasites plus ardus pour notre système immunitaire. Le cortisol affecte également notre humeur en diminuant notre taux de sérotonine et de dopamine, deux importants neurotransmetteurs responsables du bien-être dans le cerveau. Le stress chronique augmente même l’inflammation systémique, ce qui peut mener aux maladies chroniques telles que le diabète de type 2, la fibromyalgie, les maladies cardiovasculaires ou le cancer.

 

La vie ne serait-elle pas plus facile si nous laissions tomber toute cette pression illusoire? À quel point vous sentiriez-vous plus détendus? Comment votre vie changerait-elle?

 

Imagine yourself finishing your last exam or your last day of work before your 2-weeks vacations for the Holidays. You’ve made exciting plans to enjoy quality time with yourself, your amazing friends and loving family. You feel proud of yourself to have gone through this challenging period with ease and a positive mind. You’ve managed your stress well and don’t feel as tired as the years before. You performed well if not better than usual at work or school. And, surprise, you will not get that flu that usually awaits you in this period of the year. What did you do differently?

 

In our society, stress if often a state of mind caused by fear. Fear of not being good enough, of not being enough. We lose track of what we really want for what we imagine society wants from us. And that creates great stress deep in our cells. Because we are not respecting our own rhythm. We are rejecting our own needs. We are not letting ourselves simply live. For the sake of an idea that we create and attach ourselves to it!

 

On a physiological level, cortisol (a stress hormone) suppresses white blood cells circulating in our body, making it more difficult for us to fight viruses, bacteria, fungi… It affects our mood by lowering serotonin and dopamine levels, two very important neurotransmitters responsible for happiness and mood balance in the brain. Chronic stress also upraise inflammation which can lead to chronic diseases such as diabetes, fibromyalgia, heart disease and even cancer.

Wouldn’t life be easier if we would just let go of all this illusionary pressure? How much more relaxed do you think you would be? How would your life be different?

 

© KARINE MOUSSEAU 2017 | Tous droits réservés | Plan du site | Photos : Antoine La Rochelle, Antoine Del Bello | Webdesign / Conception graphique : Jessica RICHER